mplx

systemd

Le démarrage et la gestion des services se fait autant que se peut par systemd.

La plupart des unités systemd sont éxécutés par l’instance système de systemd.

Quelques autres, dont on va parler ici, sont gérées par une instance liée à votre compte utilisateur.

Reconfigurer ses unités

Les fichiers décrivant les unités sont stoquées dans ~/.config/systemd/user/.

Plutôt que de les éditer directement, vous pouvez surcharger certains paramètres.

Pour cela, crééez un répertoire selon le nom de l’unité :

$ mkdir ~/.config/systemd/user/<nomdelunité>.d

Placez-y ensuite des fichiers .conf, ne contenant que les lignes de l’unité que vous voulez modifier.

Puis rafraichissez les unités connues par systemd via :

systemctl --user daemon-reload

Timers

Certains services utilisent les timers, tout comme cron, il s’agit de planifier l’éxécution à répétition de certaines tâches.

Une particularité ici est que ces tâches ne sont éxécutées que si vous êtes loggés au service.

Pour lister vos timers :

systemctl --user list-timers